MASSE Didier

J'habite le Vexin Français dans le Val d'Oise à Ennery, situé dans le Parc Naturel du Vexin.
site Web: www.didiermasse.com
e-mail: N/A
Visionnez mes images sur Flick'r !!!!!
Ma passion pour la nature m'a poussé à la pratique de la photographie pour pouvoir mémoriser la campagne, la montagne ou le bord de mer. Ainsi, j'aime photographier les arbres, les fleurs, les animaux, l'insecte qui butine une marguerite, l'escargot rampant sur une pierre, une rose saisie par la première gelée... L'empreinte de l'homme aussi, quand il ne défigure pas cette nature si fragile: un promeneur dans un sous-bois enneigé, une fenêtre ouverte où le soleil éclairé des cactus posés sur le rebord, une route verglacée...
En 1999, des amis peintres ou aimant l'art de mon village m'ont poussé à exposer avec eux et depuis, j'expose régulièrement dans les salons d'art ou de peinture de ma région. J'ai remporté quelques prix (voir références) mais je ne suis pas un accroc des concours, je préfère photographier ce que j'aime, avoir ma liberté d'expression.
Ayant la chance d'habiter dans une région privilégiée où l'homme arrive à respecter et à vivre en harmonie avec la nature (si près de Paris, c'est rare), je parcours souvent le Parc Naturel du Vexin à la recherche de belles façades, de champs vallonnés inondés par la lumière Vexinoise ou de villages avec leurs églises Romanes et leurs châteaux.
J'ai appris énormément avec la photo. A connaître le nom des fleurs, des animaux ,... Quand je photographie un arbre, un monument, un paysage, je me renseigne sur son origine, sa construction, son histoire. C'est idéal pour ma culture personnelle.
Mais je ne reste pas à immortaliser que la nature. Les grandes villes ont leur charme aussi. Paris par exemple est un sujet photographique intéressant avec ses ponts, ses monuments, ses parcs. Les personnages, un apiculteur avec ses abeilles, un amateur de préhistoire créant des haches ou des flèches avec les moyens que nos ancêtres utilisaient. Le nu aussi qui est un sujet très difficile si on veut mettre en valeur un corps sans vulgarité. Un reflet sur le capot d'une voiture, où l'eau du robinet qui tombe sur une cuillère, tout est prétexte pour moi de prendre mon appareil photos.
Ce contenu a été publié dans Artistes. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.